Actualités

Zoom : valorisation de café vert – 1’261 kilos de café préparés !

L’un des axes de la lutte contre le gaspillage alimentaire de Partage réside dans les projets de valorisation de denrées périssables.

Au fil des années, Partage a mis en place plusieurs projets de valorisation d’invendus, passant par la soupe ou encore la fabrication de cookies. Depuis 2015, Partage a développé un projet de torréfaction et mouture de café. Mais quel est le processus de préparation et comment y contribue la Fondation Partage ?

Nous récupérons gracieusement du café vert auprès d’entreprises actives dans le commerce du café à Genève, et le livrons ensuite à une entreprise partenaire pour le torréfier – un processus délicat qui demande des équipements particuliers. Une fois le café torréfié, il est transporté dans nos locaux, où un employé en réinsertion professionnelle s’occupe de le moudre et de le conditionner en paquets de 500 grammes.

Une fois que les sachets de café sont prêts, Partage les trie et les stocke. Elle les distribue ensuite aux associations et services sociaux bénéficiaires, qui l’utilisent dans le cadre de préparation de repas et collations pour les bénéficiaires, ou le leur redistribue.

L’augmentation du volume du café préparé ne fait pas exception à la tendance des activités de Partage en 2020. En effet, en 2019, 523 kilos de café ont été préparés, alors qu’en 2020, ce n’est pas moins de 1’261 kilos – Soit une augmentation de plus de 140 % !

Le développement des projets de valorisation nous permet de lutter contre le gaspillage alimentaire, mais aussi de s’adapter au contexte d’augmentation des bénéficiaires, tout en diversifiant nos activités. 

Retour haut de page