Actualités

Le Samedi du partage étend ses quartiers dans les boucheries-charcuteries du canton

Le Samedi du partage lance une opération solidaire soutenue par artistes et boucheries locales

L’opération “cochons du partage” a démarré ce lundi. Vous allez peut-être en croiser un dans votre boucherie de quartier… Mais, quel est l’objectif de cette action ? Explications !

Vous en croiserez peut-être un dans votre commerce de proximité… le cochon du partage entre en piste !

Porté par l’engagement d’illustratrices et illustrateurs locaux et des commerces de proximité partenaires, cette opération vise à fournir des produits carnés aux personnes en situation de précarité. En effet, traditionnellement localisée au sein des supermarchés, le Samedi du partage vise à récolter des denrées alimentaires sèches et des produits d’hygiène. La viande, denrée coûteuse, ne fait pas partie des marchandises récoltées durant ces deux journées. En outre, les produits carnés ne font quasiment pas partie des invendus récoltés par la banque alimentaire (la boucherie, par essence, valorise l’entier du produit).

Fort de ce constat, le Samedi du partage a lancé l’opération “Cochon du partage”, en partenariat avec des bouchers de la place et à travers la Société Patronale des Bouchers-Charcutiers de Genève. A cette occasion, 17 illustratrices et illustrateurs de la place ont chacun-e personnalisé un cochon-tirelire, dans l’objectif de récolter des dons, permettant de procéder à l’achat de produits carnés dans la même boucherie, redistribués aux personnes et familles en situation de précarité du canton.

Pour en savoir plus et découvrir l’histoire des cochons ainsi que leur emplacement temporaire, c’est par ici.

Retour haut de page